La Chapelle de Roubignac

(Octon)

Elle est datée du 12e siècle. Mais on sait que la chapelle de Roubignac, est citée dans le testament de saint Fulcran, le saint de Lodève, ainsi que dans un acte de 907. Elle desservait alors un hameau nommé Rouvignac. Par altération, le nom est devenu Roubignac. Appréciez l'architecture romane intérieure et, à l'extérieur, le chevet pentagonal. Sans oublier la décoration du portail sud : il comporte une croix "patée" témoignage de l'époque où les templiers étaient propriétaires de cette chapelle. Cette croix maltaise est encadrée par deux orants (fidèle en prière) aux formes primitives. La chapelle de Roubignac fut déclassée en chapelle rurale vers 1310, au moment où la chapelle des seigneurs de Lauzières fut érigée en paroisse. Roubignac fut alors abandonnée pour devenir simple lieu de pèlerinage. A l'ouest de l'édifice, on découvre les ruines de la maison d'un ermite.


chapelle de Roubignac





croix patée

Reportage photos : Olivier Drouet